Pain au Levain Matthias Koch Vinezac

Que signifie l’appellation « cuit au feu de bois » ?

You are here:

L’utilisation d’un four à bois donne droit à l’appellation « Pain cuit au bois » ou « Pain cuit au feu de bois ». Seuls les fours dont les flammes et fumées passent par la chambre de cuisson peuvent se prévaloir de cette mention. Tous les fours dont la chauffe est indirecte, tels les fours à sole tournante ne peuvent utiliser cette mention.

Notre four « Le Panyol 180 » est un four à bois à chauffe directe, de type « four romain », que nous utilisons à chaleur tombante: nous commençons par faire un feu de bois directement dans la chambre du four, ce qui le chauffe.

Ensuite nous vidons les braises et nous nettoyons le four, qui commence à refroidir lentement. C’est la chaleur résiduelle restituée par le four en train de refroidir qui sert à cuire le pain sans qu’il n’y ait plus aucun feu dans le four.

Plus la chauffe est longue, plus la quantité de chaleur emmagasinée est importante, plus le four refroidit lentement – ou plus il peut chauffer une quantité importante de pains, tartes, brioches, tresses, …

Notre four reste ainsi chaud pendant une semaine entière : une semaine après la précédente fournée, la température dans le four est encore une trentaine de degrés plus haute que celle de la pièce dans laquelle il se trouve.

C’est ce type de fours à pain qui était utilisé en Europe depuis la nuit des temps. Ils sont constitués d’une chambre, souvent de forme ronde, aménagée entre la sole et la voûte du four, avec une unique entrée à l’avant. L’apport en oxygène et en combustible s’effectue par la même ouverture que l’évacuation des fumées et des gaz de combustion (qui sont ensuite le plus souvent canalisés par une cheminée si le four est à l’intérieur).